La flamme olympique de Londres 2012 passera dans les mains d’un Bugiste

A l’occasion des Jeux Olympiques et Paralympiques de Londres cet été, Jean-Yves Van Lemmens, salarié de la centrale nucléaire du Bugey, a été sélectionné parmi plusieurs centaines de candidats pour porter la flamme olympique le 16 juin.

Passionné de sport, Jean-Yves pratique notamment le ski, le semi-marathon et le triathlon pour le plaisir ou en compétition. « Adolescent, je rêvais déjà d’être sportif professionnel, puis professeur de sport et commentateur sportif. Le sport, dans toute sa diversité, a toujours eu une place importante dans mon existence et a contribué à mon équilibre ».

Membre actif depuis 2005 de la Commission Handicap d’EDF SA et auprès d’associations locales (Trisomie 21, ESAT, CAP Emploi…), il s’est engagé cet hiver dans une formation handiski avec l’association Antenne Handicap de La Plagne, pour emmener des jeunes handicapés goûter aux plaisirs de la glisse. Bénévole lors des jeux de l’Avenir Handisport, il a mesuré les bienfaits du sport sur un public de jeunes très lourdement handicapés.

C’est avec générosité que Jean-Yves participe à une meilleure intégration des personnes handicapées dans la société. « Des ex-champions olympiques et des personnalités côtoient, dans les relais, des personnes bien plus ordinaires, mais avec des engagements exemplaires. Je suis très heureux de voir que le relais donne aussi toute sa place aux personnes handicapées ; chacun a son moment pour “briller”, comme le souligne le Comité des Jeux et j’y retrouve là les sources profondes de mon propre engagement en faveur de l’intégration des personnes handicapées dans notre société ».

La sélection de Jean-Yves Van Lemmens a été saluée par le Directeur de la centrale Alain Litaudon, lors des vœux en janvier 2012

Après une pré-sélection annoncée en novembre 2011, c’est au mois de janvier 2012 que Jean-Yves a appris la nouvelle : il sera l’un des 8 000 chanceux à porter la flamme olympique. Le 16 juin, Jean-Yves prendra le relais à Sunderland, près de Newcastle-Upon-Tyne, sur une distance de 300 à 500 mètres. « C’est un tel honneur qui m’est fait de participer à cette aventure humaine, tant le symbole est fort de transmettre bien modestement ce petit bout de flamme, lumière fragile, pour bien marquer l’unité et l’amitié entre les peuples. Je regarde chaque jour l’évolution du relais, grâce au « live » et aux vidéos transmises sur le site london2012.com et m’imprègne ainsi de la ferveur de tout un peuple, fier d’honorer et d’organiser ces Jeux Olympiques ».

 

Publicités
Cet article, publié dans Insolite, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s